L’importance des histoires et les dys

2021-02-11
|
Nathalie Bertrand

On est souvent déconcerté parce que notre petit dys, qui retient dans tous les détails les histoires qu’on lui raconte, ne peut retenir ses mots de vocabulaire. Rassurez-vous, ce n’est pas de la mauvaise volonté.

Les dys sont des personnes qui ont besoin de connaître la raison, l’origine et l’intention derrière chaque apprentissage. Quand on leur présente une liste de mots ou de tables à retenir, leurs cerveaux ne trouvent pas le tiroir dans lequel déposer l’information. Par contre, si vous leur racontez une histoire, ils sauront très précisément où la ranger et comment y avoir accès par la suite. C’est comme si on avait omis d’inclure dans leurs ordinateurs le logiciel pour traiter l’information brute. À la place, ils ont un logiciel qui anime, décortique et analyse les histoires. Pour eux, toute nouvelle information entre par l’imaginaire.

Les dys se créent des histoires avec absolument tout. Vous avez certainement remarqué qu’ils posent beaucoup, beaucoup de questions. C’est parce que les explications que vous donnez les aident à se construire une image claire et à classer tous les éléments de cette histoire en lien avec d’autres histoires déjà enregistrées. Ce qui met en lumière un autre de leurs super pouvoirs : la capacité de faire des liens entre les choses, les idées et les concepts là où il ne semble pas y en avoir. Ils sont incroyables pour voir ce qui relie les choses entre elles.

Vous me direz : « Pourtant, quand un dys raconte quelque chose, c’est tellement sens dessus dessous, qu’il est difficile à suivre ». C’est parce que dans sa tête, le dys ne voit pas une liste, il voit une image. Il peut vous l’expliquer en commençant là où il veut. Cela dépend de l’importance qu’a pour lui chacun des éléments qu’il souhaite vous transmettre et de son désir d’aller au plus passionnant. Pour eux, la chronologie n’est pas celle du temps, mais bien celle du cœur.

Alors pour lui faire retenir les leçons, le meilleur moyen est de puiser dans votre imagination et de créer des histoires drôles, touchantes ou effrayantes, avec des personnages, des chansons ou des mimes qui l’aideront à les retenir. Ces histoires le suivront toute sa vie. C’est plus long, mais c’est tellement plus amusant que de réciter un million de fois des longues listes sans succès. Les histoires seront apprises plus vite et resteront toute sa vie.

Parole de dys.

Nathalie Bertrand

Certifiée Coach MB depuis 2011, Nathalie utilise sa certification et son talent inné pour aider les individus ATYPIQUES à se démarquer. Son parcours de conseillère sénior dans une des plus grandes boîtes RH de Montréal l’aide à reconnaître ce qui favorise les profils atypiques à contribuer à la société. Elle est aussi la fondatrice de la page Touche pas à ma dyslexie.

Nos produits!

Inscris-toi à notre infolettre.

Merci !
Quelque chose n'a pas fonctionné. Veuillez réessayer.
© 2020 Productions Blip Blop inc.